• Slider
  • Slider

Pourquoi nous choisir ?

  • Voyage Vietnam pas cher
  • Voayge Vietnam authentique
  • Voyage Vietnam personnalisé
  • Voyage Vietnam élaboré par un expert local
  • Fiabilité des services, sécurité de paiement
  • 550309402.jpg
  • 550309401.jpg
  • 550309400.jpg

Mariage traditionnel des H’Mong

Le Vietnam attire les voyageurs non seulement par ses beaux paysages, sa cuisine séduisante  mais encore par sa culture pluriethnique. Une partie originale de la culture vietnamienne se trouve à travers des rites des ethnies minoritaires, dont le mariage traditionnel des H’Mong.

Au printemps, les chemins de villages du Nord-ouest (la région que notre agence de voyage vous conseille fortement pour les circuits hors de sentiers battus) sont recouverts par des robes de différentes couleurs des jeunes filles H’Mong en route vers le marché, faisant des balades ou participant aux mariages. Des H’Mong organisent souvent le mariage dans cette saison car c’est le moment de reproduction et de développement des tous les êtres et les choses.

A l’occasion des festivités, surtout le Nouvel An des H’Mong, des filles et des garçons de 13-15 ans se rendent au marché. Là, ils portent de plus beaux vêtements, les filles se maquillent soigneusement et tous se joignent à la foule de la foire.

Des hommes H’Mong préfèrent de grandes filles qui ont des mollets fermes et des fesses gambadant sous la robe après chaque pas. Selon eux, ces filles seront de bonnes mères et femmes avec l’habileté dans le travail et le ménage.

Selon les coutumes des H’Mong, ceux qui vous étonnera lors du voyage au Vietnam, le mariage se compose de plusieurs rites : demander en mariage, célébrer les fiançailles et conduire la mariée chez le marié. Tout est organisé dans des jours fastes. Pour la demande en mariage, il faut des marieurs qui connaissent par cœur des chansons dédiées aux rites et tous les procédures nécessaires.

Avant le mariage, la famille du marié mobilise tous les membres de la famille pour la préparation des corbeilles de mariage. Outre le porc, le poulet, l’argent liquide, le tabac rustique et l’alcool de maïs sont des choses indispensables pour ce rite. Sur le plateau présenté aux ancêtres, des H’Mong mettent toujours du riz gluant aux cinq couleurs et de la viande, souvent préparés par la mère du marié ou par une vielle femme dans la famille.

Lors du mariage, les participants portent les plus beaux vêtements pour cette occasion tellement importante. Quand tout le monde se réunit, le représentant passe des corbeilles au marieur, partageant des tâches et puis on boit ensemble de l’alcool. Le représentant brûlent des bâtonnets d’encens, le marieur guide le marié dans les rites et puis partent pour venir conduire la mariée chez le marié.

Le marieur interprète la chanson « Demander le parapluie noire » et reçoit un sac en étoffe et un parapluie, puis tout le monde se rend devant la porte de la maison de la mariée. Dans la conception des H’Mong, le parapluie est utilisé pour la pluie et le soleil tandis que le sac pour des objets nécessaires de la mariée.

 

En général, la porte est souvent prête à accueillir la famille du marié. Si la porte reste fermée, le marieur chante « Demander l’ouverture de la porte ». Ensuite, on fume. Tout après la chanson « Demander la table et les sièges », le repas est servi pour tout le monde. Le marieur offrent des cadeaux à la famille de la mariée.

La mariée, dans le vêtement traditionnel, se trouve dans sa chambre en écoutants des conseils de sa mère. Après la permission, la demoiselle d’honneur entre dans la chambre et conduit la jeune fille au salon. Le marié et le garçon d’honneur se prosternent devant les parents de la mariée avant de quitter. Le jeune couple fait un tour dans le village pour que les habitants connaissent leur mariage. On fait une pause sur le chemin et le marieur fait une oblation aux génies.

Quand le groupe arrive chez le marié, le père du marié accueille des jeunes avec un coq qui lui permet de chasser des malchances et d’inviter des chances. Après le rite d’introduction, le marieur passe la mariée à la famille du marié. Le mariage original se termine par un repas copieux avec la participation de tous les villageois.